burudi.net
Image default
Sante et Beaute

L’assurance santé : comment ça marche ?

Notez cet article

L’achat d’une police d’assurance maladie pour la première fois est une étape tout à fait normale. Pourtant, c’est également l’une des acquisitions les plus coûteuses que vous ferez au cours de votre vie, rivalisant avec l’achat d’une maison. De nombreuses personnes ne comprennent pas bien l’assurance maladie ou les éléments de polices spécifiques. En conséquence, elles achètent des polices qui sont inutilement chères ou ne fournissent pas la couverture dont ils ont besoin. Voici ce que vous devez savoir pour vous assurer d’avoir la couverture dont vous avez besoin quand vous en avez le plus besoin.

Les composantes d’une police d’assurance maladie

Une police d’assurance maladie est un contrat légal entre une compagnie d’assurance et le propriétaire de la police, dans ce cas, vous. La durée du contrat est généralement limitée et le preneur d’assurance doit effectuer des paiements (appelés primes) pour maintenir sa couverture active. Ce contrat détaille également diverses conditions dans lesquelles la compagnie d’assurance sera responsable des coûts des soins médicaux du preneur d’assurance et éventuellement de sa famille.

Les composants d’une police d’assurance maladie

Une police d’assurance maladie comprend les éléments suivants :

  • Prime d’assurance : La prime d’assurance maladie est le montant que vous payez pour garantir la couverture des conditions médicales et des traitements décrits dans la police. Un processus de souscription vous classe en catégories de risque spécifiques en fonction de facteurs tels que l’âge, le sexe et les antécédents médicaux. Le montant de votre prime est basé sur ces facteurs et il est censé refléter la probabilité que vous encouriez des frais médicaux égaux ou inférieurs au montant que vous payez à l’assureur. La souscription garantit que ceux qui achètent une assurance maladie sont une véritable sélection croisée des risques et ne représentent pas seulement ceux qui achètent une assurance maladie parce qu’ils sont malades ou s’attendent à en avoir besoin.
  • Franchise : L’assurance maladie exige généralement que le preneur d’assurance couvert supporte une partie du risque en payant les frais médicaux initiaux jusqu’à un montant convenu avant que l’assurance maladie ne soit tenue de payer. Ce montant est connu sous le nom de franchise. À mesure que la franchise augmente, la prime diminue.
  • Coassurance : Afin de partager le risque et de limiter une utilisation excessive, les assureurs tiennent les assurés responsables d’un niveau de dépenses convenu, généralement 80%. Cette limite est calculée après déduction de toute quote-part.

Les limites de l’assurance maladie

Les polices d’assurance maladie ne couvrent généralement pas tous les frais médicaux. Les dépenses non couvertes peuvent être définies par état de santé, type de traitement ou fournisseur de soins médicaux. Par exemple, la plupart des assureurs ne couvrent pas la chirurgie esthétique élective, comme les lifting, les plasties abdominales ou la chirurgie, sauf en de rares occasions. Les titulaires de police restent responsables à 100% de tout traitement ou frais exclus, et ces frais ne s’appliquent pas au montant déductible défini dans la police. Les compagnies d’assurance limitent généralement leur responsabilité en fixant le montant maximum qu’elles paieront pour les frais médicaux. Bien qu’une limite de couverture de 600 euros puisse sembler importante, les frais médicaux peuvent s’additionner rapidement. Par exemple, un bébé prématuré peut nécessiter des semaines de séjour à l’hôpital et de nombreuses opérations, ce qui entraîne des centaines d’euros. Santors vous fournit des conseils sur l’assurance maladie.

Related posts

Comment les abeilles vous aident-elles à lutter contre les infections et bactéries ?

Claude

Les secrets pour être en paix intérieurement

Claude